Appuyez sur "Entrée" pour passer au contenu

Aménager et décorer la chambre de bébé n’est pas qu’une affaire d’esthétisme !

En terme de déco, la particularité, dans cette pièce, est que ce sont nous, parents, qui choisissons, pour notre enfant, la décoration et l’aménagement de sa chambre.
Le sujet est d’autant plus sensible que, généralement, cette démarche s’effectue avant même sa naissance. L’aspect paradoxal est que nous souhaitons lui confectionner son endroit à lui, pour l’accueillir avec tout l’amour que nous lui portons déjà et, pour autant, les choix que nous allons faire sont bien des projections de qui nous sommes, de ce que nous aimons et de ce que nous estimons beau et bon pour lui. Portés par notre sensibilité et nos émotions, il peut arriver que passions à côté de l’essentiel !
Dans cet article, j’ai souhaité mettre en lumière les éléments à prendre en compte, au-delà de l’aspect purement esthétique, pour le bien-être de bébé.
Avant l’âge de 3 ans, les 3 piliers de la décoration et de l’aménagement de la chambre de bébé sont le calme, la douceur et la sécurité.
Les 4 fonctions principales de sa chambre sont : dormir, changer et habiller, s’éclairer et jouer.

Dormir

Bien choisir la pièce

  • Idéalement sa chambre se trouve près de celle de ses parents pour le rassurer et vous rassurer !

  • On évitera de lui attribuer la chambre proche de la porte d’entrée : il peut, de manière inconsciente, craindre les intrusions et ne pas se sentir en sécurité.

  • Aussi, dans la mesure du possible, penser à placer sa chambre dans un endroit peu exposé aux ondes nocives, aux réseaux d’eau souterraine, aux bruits, à la lumières et à la chaleur. Par exemple, on éviter de placer la chambre d’un enfant au dessus d’un garage, d’une source d’eau ou près d’un compteur électrique.
  • Bien choisir le placement du lit

  • On évitera de placer son lit face à la porte de sa chambre. Il serait placé dans un couloir de circulation d’énergie trop forte qui risquerait de perturber son sommeil. En Feng Shui, nous veillons particulièrement à cette notion d’énergie et d’équilibre.

  • On veillera à ce qu’il voit, tout de même, la porte de sa chambre depuis son lit : c’est un facteur rassurant. Notre corps a besoin de se sentir en sécurité, particulièrement pendant le sommeil, pour lâcher prise. Cette recommandation Feng Shui est encore plus cruciale pour les enfants : avant l’âge de raison, ils sont particulièrement sensibles à ce ressenti corporel.

  • On s’assurera que le lit ne soit pas placé sur un nœud Hartman: l’exposition du corps de l’enfant, de manière répétée et durable, à ce croisement de lignes électromagnétique (réseau Hartmann) pourrait nuire à son sommeil, à sa santé ou encore à son développement (voir l’article sur La Géobiologie)

  • L’orientation du lit est également un facteur important. En Feng Shui, on se base sur le chiffre Kua : il représente notre empreinte énergétique qui nous lie aux énergies de la Terre. Il s’agit d’un chiffre, calculé, pour chacun d’entre nous, à partir de notre genre (masculin ou féminin) et de notre date de naissance. Le Chiffre Kua détermine, entre autres, nos orientations personnelles. Placer un enfant dans une de ses directions favorables est une des astuces pour qu’il dorme bien.

  • Enfin, on évitera de placer le couchage de bébé près d’un radiateur ou d’un meuble qui pourrait lui servir de support d’escalade : pensons à sa sécurité !
  • Changer et habiller bébé

  • On misera sur un espace à langer qui nous offre, à portée de main, tout ce dont nous avons besoin lorsque l’on habille notre enfant ou qu’on lui change sa couche : vêtements, couches, lingettes… Une commode, des casiers, des corbeilles… une fois encore, il convient de penser « pratique » !

  • On évitera les tableaux ou autres étagères au-dessus de sa tête pour prévenir un malheureux accident.
  • S’éclairer

    On favorisera un éclairage doux avec des appliques ou un plafonnier qui émettent un éclairage de couleur chaude. Nous pouvons aussi ajouter des éclairages d’appoint avec une veilleuse, un lampadaire ou encore une guirlande lumineuse. Les variateurs peuvent aussi être une bonne option pour nous assurer un éclairage adapté.

    Jouer… en sécurité

  • Délimiter l’espace : nous pouvons prévoir une zone de jeu dans la chambre avec un tapis d’éveil, un mobile, etc…

  • On veillera à avoir suffisamment de linéaires de rangement et assurer une circulation fluide : il ne faut pas risquer de glisser sur des jouets quand on entre dans la chambre !

  • Cette zone doit être suffisamment sécurisée : on évitera de placer un coffre à jouets sous une fenêtre par exemple. On mettra des caches aux prises. Notre enfant voudra très vite tout explorer, c’est génial mais il doit pouvoir le faire en toute sécurité !
  • Une décoration Feng Shui pour la chambre de bébé

  • L’ambiance de la chambre sera Yin : une ambiance zen, douce et féminine qui inspire confiance, sérénité et amour. Pour cela, on opte plutôt sur des teintes peu saturées, des couleurs pastels avec des touches de couleurs vives pour rythmer la décoration. On évitera le blanc et les teintes trop foncées. On privilégie les commodes et enfilades aux hautes armoires, les matières fluides et agréables au toucher, les courbes aux lignes droites, le mobilier mat au brillant, etc. Placer un fauteuil pour pouvoir lui donner le biberon ou l’allaiter, le câliner ou lui lire des histoires est important !

  • En Feng Shui, le chiffre Kua détermine aussi les éléments, couleurs, formes et matériaux qui nourriront personnellement l’enfant. Il est important d’en tenir compte dans nos choix de décoration et d’ameublement pour qu’il se sente parfaitement bien. De la même manière, si l’on affiche des tableaux, par exemple, on se questionnera sur leur symbolique, ce qu’ils évoquent ou représentent : il ne faudrait pas que l’enfant ait peur d’un tableau dans sa chambre !

  • Les revêtements du sol et des muraux seront adaptés : un sol lisse voire antidérapant et des peintures murales non toxiques et lessivables sont préférables.

  • En terme d’accessoires, on peut prévoir des voilages et des rideaux pour distinguer les temps de sieste et de nuit, le protéger du soleil si sa chambre y est exposée. Si l’on place un tapis, on veillera à ce qu’il soit antiallergique et lavable. De manière générale, on privilégiera les matières naturelles et non transformées.
  • Au fur et à mesure que notre enfant va évoluer, sa chambre subira des changements. L’aménagement et la décoration de la chambre d’un enfant vont l’accompagner dans sa croissance et son développement. Ses besoins vont ainsi fortement changer entre sa naissance et son entrée dans l’adolescence. Je vous parlerai dans un prochain article des modifications à mettre en place pour assurer le bien-être de votre enfant et l’accompagner dans son évolution.

    J’espère que cet article vous sera utile, car, n’oublions pas que la décoration n’est pas qu’une affaire de goûts et de couleurs !

    Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience de navigation sur notre site. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
    J'accepte
    Je refuse