Appuyez sur "Entrée" pour passer au contenu

Création ou rénovation de cuisine : les bonnes questions à se poser pour faire les bons choix !

La cuisine, une pièce stratégique

Autrefois pièce « privée » réservée aux habitants, la cuisine est devenue, en quelques années, une des pièces phares dans nos maisons et appartements.
Espace aujourd’hui « ouvert », la cuisine peut être ouverte, semi-ouverte ou fermé ; dans tous les cas, elle s’invite au cœur de la maison !

Symboliquement, la cuisine représente le lieu dans lequel nous préparons notre nourriture. Elle donc est fortement liée à notre santé. Espace multifonction, la cuisine doit être pensée dans ses moindres détails pour satisfaire nos besoins en terme d’ergonomie, d’esthétisme mais aussi de sécurité et d’hygiène.

Souvent objet d’un casse-tête, la réalisation ou la rénovation d’une cuisine ne s’improvise pas : voici quelques conseils pour vous aider dans votre réflexion.

Réalisation ou rénovation d’une cuisine : votre check-list

cuisine-ordinateur

Qui cuisine à la maison et à quelle fréquence ?

Cette question vous permettra, entre autres, de choisir la bonne hauteur de plan de travail, le placement des rangements, le positionnement du four ou le type de hotte.

En Feng Shui, les éléments, couleurs, matériaux et les orientations pourront également être choisi de manière à « nourrir » la personne qui cuisine le plus souvent à la maison.

Quelle(s) fonction(s) pour votre cuisine ?

Souhaitez-vous pouvoir prendre votre petit déjeuner ou partager un dîner dans cet espace ? Si oui, sous quelle forme : repas à table ou d’appoint ? A combien de personnes maximum ? A quelle fréquence ? L’espace va-t-il recevoir des invités ou être réservé à la famille ? Les enfants vont-ils faire leurs devoirs dans la cuisine ? Allez-vous travailler de temps en temps dans cette pièce ?

Toutes ces questions sont fondamentales pour définir l’agencement et l’ameublement de l’espace, pour faire le bon choix entre une cuisine ouverte, semi-ouverte ou fermée. choisir l’emplacement de la cuisine.

Cuisine et ergonomie : comment optimiser les gestes et parcours quotidiens ?

se-laver-les-mains
Approvisionner, stocker, préparer, laver mais aussi cuire, servir, manger, nettoyer, ranger ou encore jeter : il s’en passe des choses dans la cuisine !

Il faut donc être un peu fainéant lorsque l’on choisit l’agencement de sa cuisine : vous allez faire beaucoup de gestes et de manipulations dans cet espace, souvent les mains chargées, autant limiter au maximum les déplacements inutiles et faciliter la circulation dans l’espace.

La première règle est donc de veiller à placer la cuisine à proximité de l’entrée du logement.
La seconde est de trouver un agencement pratique : cuisine en L, en U ou en longueur… il existe de nombreuses possibilités pour agencer votre cuisine. Ce qui est important, c’est de vous projeter dans vos mouvements : comment circuler dans cet espace (seul, à plusieurs) ? Comment passer de la cuisson à l’évier ? Où poser mes plats ? Quelle distance entre mon lave-vaisselle et mes placards ? etc.

En Feng Shui, il est recommandé de regrouper, d’un côté, les éléments qui représentent l’Eau (réfrigérateur, évier, lave-vaisselle..) et, de l’autre, ceux qui représentent le Feu (four, plaque de cuisson…).

3 - Quels sont les robots et ustensiles de cuisine utilisés quotidiennement ou occasionnellement ?

Selon l’usage et la fréquence à laquelle vous cuisinez, vous n’avez pas le même matériel ni même la même fréquence d’usage.

Cette questions détermine, en partie, l’espace dont vous avez besoin en terme de linéaire de plan de travail et/ou de linéaire de rangement fermé. Leur encombrement est à prendre en considération.

De quelle surface de rangement avez-vous besoin pour votre cuisine ?

Au-delà des ustensiles et robots de cuisine, il convient de bien définir la place dont vous avez besoin pour pouvoir ranger votre vaisselle, vos plats, vos casseroles, vos couverts et spatules, l’épicerie, les épices, les bouteilles, les papiers de cuisson ou sacs de congélation, etc.

Je vous conseille de calculer en mètres linéaires les rangements que vous utilisez actuellement pour définir le minimum d’espace dont vous aurez besoin. Cela vous permettre aussi de vous projeter sur le type de rangements : bas uniquement ou éléments en hauteur également. Prenez en compte les meubles, type vaisselier ou buffet, que vous souhaitez conserver. Il est préférable de ranger au plus près les éléments dont vous vous servez quotidiennement.

Quels critères pour choisir votre électroménager ?

Que l’on pense au four, à l’évier ou au réfrigérateur, il est important de savoir ce que l’on souhaite en terme de qualité, de durabilité, de capacité et de décibels. Les budgets peuvent varier fortement et le choix doit être réfléchi. Par exemple, si vous optez pour une cuisine ouverte, veillez à choisir une hotte ultra silencieuse. Je vous conseille vivement de consulter les avis sur Internet pour les différentes marques et références qui vous intéressent. « Le mieux est l’ennemi du bien » : orientez-vous vers des modèles qui correspondent à votre fréquence et habitude d’utilisation.

Le style que vous souhaitez donner à votre cuisine en terme de décoration est également un critère de choix : vous ne choisirez pas un piano de cuisson si vous souhaitez « cacher » votre électroménager pour opter pour un style minimaliste.

Quels matériaux sont adaptés pour votre cuisine ?

Plan de travail en granit, céramique, en bois, en marbre, en stratifié… Façades en bois, inox… Crédence en carrelage, miroir, verre, inox, plastique… Évier en inox, céramique, granit…

Le choix des matériaux est fortement lié, à vos goûts et à votre budget, mais aussi à votre manière de cuisiner. Le granit, par exemple, est un matériau parfait si vous cuisinez beaucoup, vous pourrez couper vos aliments sur le plan de travail, poser vos casseroles chaudes et nettoyer facilement la surface. A contrario, un plan de travail en bois est plus fragile et sensible aux taches et rayures.
Pensez aussi, si vous êtes particulièrement maniaque, aux traces de doigts ou au rangement. Il est préférable d’optimiser les espaces de stockage fermés si la vue du désordre vous importune ou de renoncer aux façades laquées si vous ne supportez pas les traces de doigts !

Quelle(s) couleur(s) pour votre cuisine ?

Le choix des couleurs est une affaire de goût ! Vous pouvez avoir envie de couleurs ou au contraire d’une ambiance plus sobre. Si vous avez peur de vous lasser d’une couleur, je vous conseille d’opter pour des façades sobres et de jouer sur la peinture murale pour apporter de la couleur : repeindre un mur reste moins couteux que de changer les façades de votre cuisine !

En Feng Shui, il est recommandé de positionner une cuisine dans les secteurs plus Yang en terme d’énergie : l’Est, le Sud-Est ou le Sud pour profiter d’une énergie élevée. Ces orientations sont plus ensoleillées que le Nord. En Feng Shui, chaque secteur est activé par des couleurs spécifiques. Une étude Feng Shui peut vous permettre de choisir vos couleurs de manière à activer le bien-être et la réussite des habitants.

Comment travailler la luminosité d’une cuisine ?

La lumière est très importante dans une maison et encore plus dans une cuisine. La cuisine ne doit souffrir d’aucune zone d’ombre : vous devez pouvoir voir parfaitement vos préparations et vos cuissons. On parle dans ce cas de lumière fonctionnelle.

Si votre pièce est sombre, n’hésitez pas à l’équiper de luminaires. Les spots sont particulièrement appréciés au-dessus du plan de travail. Des variateurs vous permettent également d’adapter la luminosité en fonction de vos besoins.

Quelles sont les nuisances possibles d’une cuisine ?

Le bruit, les odeurs, les vapeurs et le désordre sont les principales sources de nuisance pour une cuisine. Au-delà de l’aspect esthétique et convivial, étudiez sérieusement ce point si vous voulez ne pas regretter votre choix. Il est déterminant dans le choix d’une cuisine ouverte, semi-ouverte ou fermée.

Quels aspects techniques prendre en compte avant de valider un projet de cuisine ?

Les principales contraintes à prendre en compte concernent les évacuations. Choisir l’emplacement d’une cuisine est, entre autres, le résultat d’une étude technique réalisée par des spécialistes (artisans, architectes, cuisinistes…).

Les contraintes électriques sont aussi à prendre ne considération : de combien de prises avez-vous besoin ? Où les placer ? Où placer les interrupteurs ? Sont-ils liée à tous les luminaires de la cuisine ou souhaitez-vous plusieurs circuits ?

Comment protéger la sécurité de votre famille dans votre cuisine ?

Bien évidemment, les branchements et positionnement du four doivent répondre aux normes de sécurité. Les accidents sont nombreux en cuisine, il convient de bien respecter les bonnes pratiques.

A ce titre, il est préférable, par exemple, de placer votre four en hauteur pour éviter que les enfants en bas âge ne se brûlent et de prévoir un tiroir pour les couteaux plutôt que de les laisser accessibles sur le plan de travail.
red-orange-yellow-green-vegatables
Toutes ces questions sont fondamentales pour la réalisation d’un projet qui vous correspond. En anticipant précisément vos besoins, vos contraintes et vos envies, vous avez tous les ingrédients nécessaires pour réaliser une cuisine fonctionnelle, à votre goût et sans tracas !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience de navigation sur notre site. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
J'accepte
Je refuse